5 Août au 13 Septembre 2020

SCHLOSSLICHTSPIELE Karlsruhe Digitale Edition 2020

Chers amis des SCHLOSSLICHTSPIELE,

Les SCHLOSSLICHTSPIELE de Karlsruhe auront lieu cette année aussi, mais dans un tout autre format que les 5 années précédentes. À cette occasion, le spectacle d’ouverture du 5 août sera une double première mondiale : d’une part, les spectatrices et spectateurs découvriront un nouveau spectacle d’artistes vidéo de renommée internationale et, en même temps, ils seront témoins de la première mapping vidéo sur Internet au monde.

Pour l’ouverture virtuelle à distance, c’est une nouvelle animation qui sera présentée, les autres jours des SCHLOSSLICHTSPIELE, un best of, une sélection des meilleures animations des années précédentes sera proposée. Vous pourrez aussi contrôler ces productions à distance de votre position d’observateur, ainsi vous assisterez aux SCHLOSSLICHTSPIELE 2020 tout en étant chez vous. Cette année, les SCHLOSSLICHTSPIELE se jouent à domicile.

Dès que les rassemblements importants, sous certaines conditions, avec les mesures appropriées et sans risque seront à nouveau possibles, les SCHLOSSLICHTSPIELE de Karlsruhe quitteront le monde virtuel pour réintégrer l’espace public.

 

Programme

sera annoncé prochainement

Shows SCHLOSSLICHTSPIELE Digitale Edition 2020

TNL

»Attitude Indicator« (2020)

The Nightlab (TNL) crée des mapping vidéo depuis 1999, ce qui en fait l'un des pionniers du genre. Entretemps, plus de 800 projets ont été créés à travers le monde. TNL développe continuellement de nouvelles méthodes techniques, telles que la détection de mouvements ou les effets visuels en temps réel. La société basée à Bielefeld a imaginé son nouveau Show Attitude Indicator spécialement pour les Schlosslichtspiele de cette année, de sorte que nous vivons actuellement une première mondiale. Les huit scènes de ce spectacle nous montrent deux versions de planète Terre possibles, une morte à gauche et une vivante à droite, laissant penser qu'aujourd'hui nous nous trouvons à une bifurcation où la direction finale serait déterminée. Le feu et l'eau, l'industrie et la nature, le déclin et la croissance opposent leurs valeurs dans une course toujours plus rapide à la décision finale. Que permet de voir le dernier clignement ?

TNL sur web:

Offizielle Webseite

Facebook

Instagram

Youtube

Vimeo

Ruestungsschmie.de

»Changes³« (2020)

Pendant la crise du coronavirus, nous avons vécu ce que le changement (Change) peut signifier – à savoir l'arrêt. Mais le changement a de nombreuses dimensions dynamiques – bien plus qu'exposant 3. Le changement est aussi une opportunité, un bon pour l'avenir. Nous devons juste le faire valoir. Le changement peut signifier que nous pouvons nous-mêmes changer le monde. Le maelström sonore de la nouvelle œuvre de Rüstungsschmiede nous entraîne dans un tunnel et un tourbillon de perception qui non seulement transforme véritablement la façade du château, mais montre aussi à quel point le changement et ses effets sont à portée des gens lorsqu'ils prennent eux-mêmes en main la construction de leur avenir. Un avenir pourrait être : l'Europe.

Ruestungsschmie.de sur web:

Offizielle Webseite

Facebook

Global Illumination

»The Object of the Mind« (2018)

Depuis les années 1990, le groupe d'artistes hongrois Global Illumination réalise des courts métrages, des animations, des scénographies et des performances de VJ pour des festivals en plein air tels que O.Z.O.R.A. en Hongrie ou le festival psytrance « Boom » au Portugal. Dans leur spectacle The Object of the Mind, Global Illumination montre l'évolution des technologies : des machines analogiques et des cartes perforées en passant par les processeurs 8 bits et les PC jusqu’aux réseaux neuronaux artificiels. The Object of the Mind raconte une histoire fascinante sur l'incroyable ascension des appareils, des machines et des codes pour devenir les assistants des êtres humains.

Global Illumination sur web:

Facebook

Instagram

Maxin10sity

»300 Fragments« (2015)

Maxin10sity compte parmi les experts les plus renommés en mapping vidéo. Ils ont ravi le public de Karlsruhe pendant cinq années consécutives. 300 Fragments a été imaginé à l'occasion du 300e anniversaire de la ville de Karlsruhe et a passionné des centaines de milliers de spectateurs en 2015 et 2016. Le spectacle est ainsi devenu un incontournable des Schlosslichtspiele de Karlsruhe. Le groupe d'artistes Maxin10sity propose un voyage dans le temps à travers l'histoire de la ville. Le passé, le présent et l'avenir de Karlsruhe sont représentés dans des images impressionnantes et complétés par une composition sonore renversante : le château brûle et fond, se transforme en bibliothèque ou en moteur Benz, raconte la légende de la fondation de la ville et les plans du margrave Charles-Guillaume de Bade-Durlach. Le château se désagrège finalement en millions de pixels jusqu'à ce que la projection débouche finalement dans un flux de données.

Maxin10sity sur web:

Offizielle Webseite

Facebook

Twitter

Youtube

László Zsolt Bordos / Bordos.ArtWorks

»REVERB« (2015)

László Zsolt Bordos est un pionnier du genre : il a commencé comme VJ pour les animations 3D et participe maintenant à la réalisation de gigantesques projections sur façades. Le premier spectacle REVERB de László Zsolt Bordos à l'occasion des SCHLOSSLICHTSPIELE 2015 nous invite à nous plonger dans un univers hypnotique d'images et de son. Dans REVERB, les motifs de lignes régulières se brisent soudainement et deviennent des structures complexes entrelacées. La géométrie figée se fond de plus en plus dans des structures fluides. Les formes géométriques réagissent à la bande sonore impressionnante, ce qui crée une ambiance musicale hypnotique.

László Zsolt Bordos / Bordos.ArtWorks sur web:

Offizielle Webseite

Facebook

Youtube

DSG animation + vfx

»Defilee zum 100. Geburtstag der Avantgarde« (2016)

Des œuvres emblématiques de l'avant-garde dans les domaines de la peinture, de la photographie et du cinéma transforment la façade du château de Karlsruhe lors de la projection artistique Defilee à l'occasion du 100e anniversaire de l'avant-garde. Le défilé, c'est-à-dire une parade solennelle, commence avec les têtes couronnées de 1913 à Saint-Pétersbourg et se termine avec les mannequins d'André Courrèges et de Paco Rabanne à Paris en 1967. Les révolutions et innovations politiques et artistiques du XXe siècle envahissent la façade du château.

DSG animation + vfx sur web:

Offizielle Webseite

Facebook

Partenaires Numériques

Impressions

Impressions des Schlosslichtspiele 2019

Photos: Uli Deck

Instagram-Feed

#Schlosslichtspiele

Ici, vous pouvez retrouver tous résultat des #Schlosslichtspiele

Organisateur

Karlsruhe Marketing und Event GmbH

Votre partenaire privilégié pour les principaux événements à Karlsruhe.
Les événements sont des instruments de communication de première qualité. La mobilisation des émotions et le sentiment d'appartenance à un groupe jouent un rôle important et instillent un sentiment de collectivité entre les citoyens ou les collaborateurs d'une entreprise et créent une perception positive du lieu de l'événement.

ZKM Karlsruhe

Le ZKM, le Centre d'art et médias, est une institution culturelle unique au monde, dans la mesure où c'est un lieu qui remplit bien plus que les objectifs originels d'un musée. C'est une maison pour tous les médias et tous les genres, une maison aussi bien pour l'art à exposer comme la peinture, la photographie et la sculpture, que pour l'art intemporel comme le film, la vidéo, l'art médiatique, la musique, la danse, le théâtre et la performance. Lors de son inauguration en 1989, le ZKM était un musée avec la mission d'inscrire les arts classiques dans l'ère numérique. C'est pourquoi il est parfois appelé «le Bauhaus électronique ou numérique», une expression introduite par Heinrich Klotz. Par ailleurs, le ZKM abrite également des instituts et des laboratoires de recherche où sont développés et produits des concepts. Aux côtés des principes directeurs classiques du musée chargés de s'assurer de la bonne conservation des œuvres d'art, le ZKM a également pour devoir de créer les conditions permettant la naissance de cet art, non seulement avec les artistes invités, mais également avec les collaborateurs de la maison. C'est pour cela que la dénomination «d'institut» a été préférée à celle «musée».